Top

Comment j’ai réussi à ré-équilibrer mon alimentation en 5 mois ?

Comment j’ai réussi à ré-équilibrer mon alimentation en 5 mois ?

Aujourd’hui je suis scotchée.

Comme vous, j’avais de grosses difficultés à préparer mes repas. A m’organiser pour faire mes courses. Il faut dire que je n’avais pas vraiment d’idées repas.

Je passais mes journées à courir après le temps et je rentrai du travail épuisée.

En me posant cette éternelle question…Que vous devez vous aussi vous poser ?

Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

Pour moi, préparer le repas était une corvée. Moins cela prenait de temps, mieux c’était.

Résultat ?

2 ou 3 courses faites le soir-même…Pâtes, plats surgelés préparés…Coup de fil au camion de pizza…

Mon alimentation…Je la subissais.

C’était la désorganisation totale ! Une spirale infernale que je n’arrivais pas à arrêter.

Et puis…Cette fatigue perpétuelle qui ne me quittait pas.

Je me levais épuisée. Je me couchais épuisée.

Jusqu’au jour où je me suis vraiment demandée si c’était normal ?

Normal, d’être sans arrêt fatiguée alors que j’avais la quarantaine ?

40 ans, c’est pas vieux !

Pourtant… Je me sentais molle, sans énergie.

Mon corps était mou. Mes cuisses, mes fesses étaient flasques. Mon teint était terne. Mes cheveux tombaient par poignée.

J’ai compris que pour ne plus me sentir fatiguée il fallait que je revois mon alimentation. Que je donne à mon corps le bon carburant ! Vitamines. Minéraux….Pour garantir ma santé et celle de ma famille !

Eviter les maladies graves qui arrivent trop souvent avec la quarantaine !

C’est tellement important pour moi !

Ça compte pour vous aussi ?

Aujoud’hui j’ai réussi à ré-équilibrer mon alimentation pour gagner en vitalité. En équilibre. En bien être.

Ma peau est plus ferme. Mon teint plus lumineux…Moins de cellulite. Bref je me sens bien !

Je prends un réel plaisir à préparer de bons petits plats pour moi et pour ma famille.

Cuisiner n’est plus une corvée.

J’aime vraiment ça !

Vous aimeriez sans doute savoir comment j’ai fait pour atteindre ce résultat ?

Connaître la solution ?

Eh bien j’ai adopté la même méthode que pour le fitness…

Et vous pouvez démarrer dès maintenant en cliquant ICI.

Pour commencer à ré-équilibrer mon alimentation…

J’ai fait une petite rétrospective sur la situation actuelle…

J’ai constaté que :

  • j’étais toujours épuisée
  • mon corps était de plus en plus envahit par la cellulite

Et il fallait que je prenne les choses en main.

Je devais comprendre…Pourquoi j’étais dans cet état ? Mais aussi…Comment y remédier ?

Du coup, j’ai fait des recherches.

Je me suis d’abord demandée si ma fatigue, mon manque de vitalité et de tonicité, n’étaient pas liés à un réel problème médical.

Et j’ai creusé 4 pistes. 4 possibilités.

La 1ère…Le syndrome de la fatigue chronique

De quoi s’agit-il au juste ?

Le syndrome de la fatigue chronique est une fatigue perpétuelle qui dure au moins depuis 6 mois.

Même si vous vous accordez des périodes de repos, vous ne récupérez pas.

Vous avez de gros problèmes de concentration et peut-être même des douleurs musculaires…

Le docteur Gérald Kierzek vous donne plus de détail …

 

 

De mon côté, à part la fatigue perpétuelle pas vraiment d’autres symptômes…

Je n’étais pour autant rassurée…

Je suis passée à la 2ème piste…

La 2ème piste est assez proche de la 1ère.

La fibromyalgie . Les symptômes sont assez similaires à la fatigue chronique. Fatigue du matin jusqu’au soir. Troubles du sommeil….Associés à ça des douleurs des muscles et des tendons le long du rachis…

 

fatigue chronique

Comment diagnostiquer cette maladie ? Pas super évident.

Pour ma part, n’ayant pas de douleurs chroniques aux endroits indiqués sur la photo dessus…J’ai décidé de continuer mes recherches..

Bien sûr, les médecins sont les mieux placés pour détecter cette maladie.

La 3ème piste…

Le dé-balancement hormonal.

C’est quoi au juste ?

Vos hormones sont déréglées et cela jouent des tours à votre santé. Votre moral et votre physique.

Il s’agit parfois d’une prise de poids.

D’une fatigue souvent générée par le stress. Où plutôt l’hormone du stress : le cortisol. Le stress a pour effet d’augmenter votre taux de cortisol. Ce qui génére une grosse fatigue.

Une humeur irritable.

Anxieuse.

Des troubles du sommeil…

C’est dans ce 3ème point que je me suis plus reconnue .

J’avais un job stressant. Un rien m’énervait. J’avais souvent les larmes aux yeux…Je n’étais pas en dépression…J’étais à cran. Sur les nerfs et épuisée.

Et c’est en étudiant plus précisément ce dernier point que j’en suis arrivée à ré-équilibrer mon alimentation.

La 4ème piste…

Mon alimentation.

Il était clair pour moi que mon corps avait changé. La quarantaine avait laissé sa trace.

La piste des hormones me semblait être la bonne. Celle qu’il fallait suivre. Qui me correspondait le plus…

J’ai découvert que l’alimentation influençait nos hormones. Notre métabolisme.

ré-équilibrer mon alimentation

Je ne vais pas vous détailler le fonctionnement de nos hormones. Il s’agit d’un domaine complexe. Difficile à cerner. Et je ne suis pas une spécialiste du sujet. Mais si vous voulez en savoir plus  je vous partage cet article intéressant :“hormones”.

Des études scientifiques ont clairement prouvé que les molécules chimiques présentes dans notre environnement, dans notre alimentation, dans l’air perturbaient notre système hormonal.

Même si on ne peut pas tout contrôler…Nous pouvons miser sur une alimentation saine. Naturelle. Pas transformée. Pas industrielle.

Pour garantir ma santé. Celle de mes proches. Ré-équilibrer mon système hormonal en misant sur une alimentation naturelle.

Est-ce que c’est important pour vous aussi ?

Sauf que.. :

  • j’ignorais ce que signifiait  “alimentation saine”
  • je ne connaissais pas la liste des aliments à favoriser pour avoir du tonus. Ceux à éviter ?
  • je n’avais pas d’idées de recettes “saines et équilibrées”
  • je n’avais pas le temps de cuisiner
  • je n’arrivais pas à m’organiser pour préparer à manger
  • je n’aimais pas ça

Plus d’excuses !

Il fallait remédier à cela…Etapes par étapes. Mois après mois.

1er mois : définir une “alimentation saine”

Ré-équilibrer mon alimentation, oui ! Mais pas n’importe comment !

Nous avons tous notre propre définition “d’une alimentation saine”.

La mienne est assez simple. Elle s’approche de celle de wikipédia .

La voici, plus précisément.

1ère règle :

  • Eviter les aliments emballés.

Boites de conserves, brioches, plats et sauces préparés…Biscuits apéritifs…Boissons sucrées…Viennoiseries…

Une astuce…

Plus la liste des ingrédients notés sur l’étiquette du produit est longue. Plus c’est louche et douteux !

Attention aussi aux additifs : E250, E320, E430 …Ils sont susceptibles de vous donner des allergies, des chutes de tension. Ils sont même soupçonnés de provoquer certains cancers !

Retenez qu’un jus de fruit acheté 100 % pur jus contient du sucre. Et beaucoup moins de fibres que des fruits frais.

Entre nous, je sais que ce n’est pas si facile de ré-équilibrer son alimentation.

C’est pour ça que je vous partage un exemple personnel.

Le repas du petit déjeuner.

Peut-être que votre déjeuner actuel ressemble au mien, il y a 5 ans :

  • Pain, beurre et confiture.
  • Brioches.
  • Céréales emballées industrielles.

J’avais pris l’habitude d’avoir ce type de petit déjeuner.

Cela me semblait équilibré. Même plutôt sain.

Pourtant…

Savez-vous que…

1 petite cuillère de confiture = 1 morceau de sucre

1 tranche de brioche = 1 morceau de sucre

L’OMS recommande de ne pas dépasser 6 morceaux de sucre par jour…Au-delà…Une consommation de sucre journalière trop importante affecterait notre santé…

Je vous laisse imaginer…Si comme moi…Vous aviez l’habitude de sucrer votre café…Votre thé…plus tartines pain beurre confiture…

Mine de rien…Les 6 petites cuillères journalières sont vites dépassées !

2ème règle :

  • légumes à volonté !

Pas de mystère ! J’ai vite compris que pour ré-équilibrer mon alimentation il fallait que je rajoute du “vert” dans mon assiette. A force d’aller à la facilité, j’en avais oublié que les légumes devaient tenir une place dominante dans mon alimentation.

ré-équilibrer mo, alimentation

Que ce soit pour perdre du poids, raffermir son corps, lutter contre la fatigue…Arrivée la quarantaine, c’est essentiel de fournir à son corps :

  • des micro-nutriments
  • des macro nutriments
  • des protéines

Dans cette vidéo, je vous parle des vitamines essentielles à 40 ans.

 

 

Il faut trouver le bon équilibre.

Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que les légumes doivent être une priorité dans votre alimentation.

Dans mon article “5 Conseils pour perdre du poids” vous trouverez une liste des aliments à privilégier. Elle n’est pas complète, mais elle vous permet de vous re-centrer sur des aliments essentiels.

2ème mois : La méthode pour créer votre ré-équilibrage alimentaire

1ère règle : faire simple !

Ne vous prenez pas la tête !

J’ai longtemps cru que pour manger équilibré il fallait passer des heures à cuisiner. Normal. Ma mère passait 3 à 4 heures par jour à nous mijoter de bons petits plats. J’avais cette croyance que pour manger sain, équilibré et bon ! Cela prenait du temps.

Et je n’en avais pas. Du coup, j’achetais des repas cuisinés. Du “vite prêt et réchauffé” !

Il faut dire qu’après ma journée de boulot, je n’avais qu’une envie. Décompresser !

J’ai donc pensé différemment.

Était-il possible de manger sain,  facilement et rapidement ?

La réponse est OUI !

Pour commencer…Évitez de vouloir changer tous les repas !

Priorité au petit déjeuner de votre semaine, ou au déjeuner ou encore au dîner…

Ne vous attaquez pas à vouloir tout changer en même temps.

J’ai donc commencé par le petit déjeuner.

J’ai remplacé mes céréales emballées par des flocons d’avoine bio.

Pourquoi ?

  • les flocons d’avoine ont un Indice Glycémique bas.  C’est à dire le taux de sucre dans le sang. Celui-ci étant peu élevé, cela permet à votre corps de l’utiliser comme énergie tout le long de la journée et de ne pas le stocké sous forme de graisse. En plus, cet aliment a un réel intérêt nutritif. Il est riche en fibre, ce qui facilite le transit. Vitamines B et E. Magnésium, potassium, calcium. Ce qui permet de renforcer votre squelette et votre peau.

Avant de passer à la 2ème règle, voici une recette de petit déjeuner !

2ème règle : pas de précipitations !

Ne regardez pas toutes les étapes à franchir en vous disant que “c’est long” ! Que cet été, pas sûr que vous puissiez porter la petite robe dont vous rêvez !

Réfléchissez…Vous savez bien que cette pression vous fait craquer à chaque fois !

Lisez-bien ceci !

Arrêtez de penser aux kilos que vous avez à perdre pour cet été (même si je comprends ;)).

Voyez votre perte de poids différemment.

Rappelez-vous le nombre de fois que vous essayez de perdre ces kilos !

Est-ce que ça a marché ?

Avez-vous perdu définitivement du poids ?

Si vous êtes là en train de lire cet article c’est que ça n’a certainement pas marché.

Bon alors…Il est temps de changer de méthode, vous croyez pas ?

Voilà pourquoi vous devez bien suivre ces étapes…Les unes derrières les autres !

3ème mois : s’organiser, la clé de la réussite

Je prends dix minutes pour faire mon planning repas. Bien sûr ! Je prends en compte mon emploi du temps.

Alors…Comment procéder ?

Pour commencer vous notez :

  • vos horaires de travail
  • vos impératifs perso (sport, kiné, conduire votre fils au foot….)

Une fois fini, vous calez la préparation de vos petites recettes.

L’idée, c’est de préparer le soir votre petite recette en multipliant les quantités par deux. Du coup, votre dîner est prêt pour deux soirs.

Est-ce que vous mangez au boulot ?

Si c’est le cas, il vous suffit de cuire une viande, un poisson…le soir avec vos légumes.

Et hop ! Vous mettez dans votre tupperware (en verre), votre viande avec vos légumes pour le lendemain.

Vous pouvez adapter cette organisation pour plusieurs jours.

C’est à dire…

Préparer vos repas le dimanche soir pour le lundi midi et lundi soir…Puis le lundi soir pour le mardi midi et soir….

A vous de voir ce qui vous convient le mieux…

Vous organisez va vous permettre d’établir vos repas de la semaine et votre liste de courses.

Cela va vous éviter les courses dernières minutes et la malbouffe….

4ème mois : tester et prendre plaisir

Il faut bien l’avouer…Les flocons d’avoine, ce n’est pas ce que je préfère.

Et prendre du plaisir à manger, ça compte pour moi.

J’ai testé plusieurs façons de le manger en fonction de mes goûts.

J’ai étalé mes flocons d’avoine sur la plaque du four. Cuisson 5 minutes à 220°C. Je les ai versé dans un bol. J’ai rajouté un fruit de saison. Une poignée de noix de cajou. Du lait d’amande.

Et je me suis régalée !!!

J’ai adopté cette technique pour tous mes repas…

Je ne suis pas une grande cuisinière…Pas du tout.

Parfois je me suis plantée. Parfois c’était super bon !

Et lorsque c’était bon, je notais la recette.

Faites-vous confiance…Testez ! Si moi j’y suis arrivée, vous pouvez y arriver !

A force de tester, de goûter, d’innover, vous allez vous sentir de plus en plus à l’aise.

Et vous savez quoi ?

Vous allez aimer ça !

Parce que tout compte fait c’est simple !

Et parce qu’en plus, votre silhouette va s’affiner 😉 sans faire de régime !

5ème mois : installer le plan alimentaire. Créer l’habitude.

Vous avez fait 70 % du boulot.

Maintenant il faut s’y tenir. Parce que votre nouvelle hygiène alimentaire n’est pas encore acquise pour la vie.

Votre cerveau fait de la résistance.  Il n’aime pas le changement !

Il va chercher une tonne d’excuses pour ne pas préparer votre repas à l’avance.

Il va commencer à vous dire, que vous êtes trop fatiguée, que vous n’avez pas le courage ce soir, que vous n’y arriverez pas…

Il va vous sabotez ! Votre pire ennemi c’est vous !

Dans cette vidéo je vous explique comment ignorer ce discours interne.

 

Est-ce que c’est difficile ?

Clairement oui.

D’ailleurs je suis sûre que vous avez déjà testé de nombreuses méthodes, régimes…Et que vous avez laisser tomber.

Trop compliqué. Trop contraignant ou encore trop frustrant !

Je ne suis pas là pour vous vendre du rêve. Vous faire une promesse santé et perte de poids irréalisable.

Ré-équilibrer votre alimentation à 40 ans c’est plus difficile qu’à 20.

Votre corps a une histoire et vous avez un vécu. Parfois difficile. Compliqué.

C’est la raison pour laquelle il faut démarrer. Sans pression. Fixer les fondations mois après mois. C’est LA solution pour obtenir un résultat durable. Définitif.

Bien sûr sans action, pas de résultats.

Voici ma méthode pour ré-équilibrer mon alimentation. Pas à pas.

Prenez votre corps et votre santé en main. Construisez enfin cette personne que vous voulez être.

Cliquez ICI pour démarrer maintenant !

 

 

 

Si vous avez des réflexions ou des suggestions sur ce sujet, s’il vous plaît sentez-vous libre de commenter ci-dessous.

Merci de partager cet article. 

Comments:

  • Anne-Marie
    at

    Merci pour tous ces conseils ! Je suis bien décider à m’y mettre. Par contre j’ai un soucis je me suis remise au sport et car je vais à la salle de sport entre midi et 14h et je n’ai que 5 min pour manger donc je mange un sandwich que le pouce acheté à la boulangerie du coin.
    Peut être avez vous une autre idée à me conseiller ?
    Merci encore.
    Anne-Marie

Post a Comment

Share This