Top

Kilos En Trop : Est-Ce Réellement La Faute A Votre Génétique ?

Kilos en trop et génétique

Kilos En Trop : Est-Ce Réellement La Faute A Votre Génétique ?

Aujourd’hui dans cet article vous allez découvrir les résultats de mes recherches sur le surpoids…

Reprenez votre corps en main

Inscrivez-vous et recevez nos conseils et vidéos gratuits privés.

Aucun spam ni publicité

Le surpoids peut-il être attribué à une “mauvaise” génétique ?

Vous arrive-t’il de dire :

“Dès que je regarde des pâtisseries dans une vitrine, je grossis”….

“Ma mère et ma grand-mère ont toujours été fortes…Je tire d’elles”

“J’ai une culotte de cheval, comme ma mère”

“A chaque accouchement dans ma famille on prend 20kg et on arrive plus à les perdre…”

Je suis naturellement du genre à ne pas avoir “envie” de croire ce genre d’affirmation et je dois avouer que cela m’a bien aidée.

Car j’ai toujours entendu à la maison ces remarques de ma mère :

“J’ai pris 25kg à chacune de mes grossesses… On fait des gros bébés dans la famille..Le problème c’est qu’après, j’ai dû accoucher par césarienne (comme ma mère)… et j’ai gardé 20 kg que je ne peux plus perdre”…

Je vous laisse imaginer son discours le jour ou je lui ai annoncé que j’étais enceinte !!!

Kilos en trop et génétique sont-ils forcément liés ?

J’ai refusé de tomber dans ce “conditionnement”…Et je ne suis pas rentrée dans “ce moule héréditaire familial”!

Je n’ai pas pris 25kg, je n’ai pas eu de césarienne et j’ai fait 2 bons gros bébés 😉

Et je n’ai pas 20kg de trop comme ma mère et la mère de ma mère…

Ce n’ai donc pas une fatalité !

Oui mais…

Je peux grossir assez facilement et j’ai tendance à stocker la graisse dans les cuisses et les fesses….Comme ma mère !

Pour d’autres femmes, c’est dans le ventre et la poitrine !

La génétique y est peut-être pour quelque chose  ?

Je me suis sérieusement intéressée au sujet et voilà ce que j’ai trouvé….

Pourquoi prenez-vous du poids ?

La première chose à savoir, qui paraît toute simple, mais qu’il est nécessaire de préciser :

  • Si vous mangez plus de calories que vous ne dépensez, vous prenez du poids !

Mais nous sommes tous différents.

Lorsqu’une personne prend 3kg après une semaine de “malbouffe”, une autre ne prendra qu’un seul kilo !

C’est d’ailleurs la même chose pour la perte de poids.

Cela dépend de plusieurs facteurs…

1/ de votre génétique

2/ de votre métabolisme

3/ de votre mode de vie

Quels sont les résultats des recherches scientifiques ?

Les recherches scientifiques ont démontré que certains gènes peuvent provoquer l’obésité. Il s’agit de troubles bien particuliers tels que le syndrome de Bardet-Biedl et le syndrome de Prader-Willi qui touchent les enfants.

Depuis quelques années, une équipe de chercheurs britanniques a découvert le gène FTO (Fat mass Obesity-associated protein), appelé le gène de l’obésité.

Les chercheurs ont étudié les porteurs de ce gène et il en est ressorti que leur métabolisme fonctionnait plus au ralenti. Leur corps avait plus tendance naturellement à stocker la graisse plutôt qu’à la brûler.

D’où l’importance d’adapter son mode de vie pour transformer son métabolisme….

Les études scientifiques prouvent aussi que certains gênes peuvent provoquer une prise de poids en réagissant à des éléments extérieurs comme :

  • un mode de vie sédentaire
  • le stress
  • une mauvaise hygiène alimentaire transmise par nos parents

C’est ce que l’on pourrait appeler “l’obésité courante”.

Depuis les années 70, le nombre de personnes obèses ne cesse d’augmenter.

Cette croissance rapide ne peut pas être causée uniquement par la génétique.

Les personnes les plus “prédisposées” à être en surpoids ont souvent dans leur “histoire familiale” un mode de vie qui favorise le surpoids.

Il apparaît que si vous avez été élevé dans une famille qui s’alimente mal ou beaucoup, avec des parents qui n’ont jamais pratiqué d’activité physique, qui passent leur temps devant la TV…Ce mode de vie va forcément favoriser la prise de poids.

On rajoute à cela, le rythme de vie bien chargé : “travail, famille, maison…” et l’habitude d’aller au plus pratique ( plats préparés, emballés…) et très vite prise.

Ce qui ne facilite pas la perte de poids….

Alors…Est-il possible d’être mince si votre mère (à qui vous ressemblez beaucoup) est en surpoids ?

En effet, la génétique détermine votre ressemblance avec vos parents, grands-parents…

Comme votre morphologie.

Ce n’est pas pour autant que si vous ressemblez comme deux gouttes d’eau à votre mère que vous devez être en surpoids comme elle.

Ne prenez pas ces kilos en trop comme une fatalité…En vous disant que c’est normal d’être en surpoids comme elle, vous lui ressemblez tellement !

Ce n’est pas une fatalité (ou une excuse 😉 pour ne pas se bouger) d’avoir une mère en surpoids…

J’ai presque la même morphologie que ma mère… Je suis aussi gourmande comme elle…

La différence ? je me bouge ! J’entretiens des rapports sains avec l’alimentation et lorsque je ne me sens pas bien…j’identifie mes émotions et j’essaie de les calmer (sans manger, ou en mangeant du chocolat noir, des fruits…)…

En conclusion

Il est certain que si vous avez été élevé dans une famille qui mange “mal”, qui passe tous ses week-ends devant les écrans…Vous avez plus de risques d’être en surpoids…

Cela va certainement être plus difficile pour vous de changer ce mode de vie auquel vous êtes habitué depuis l’enfance.

La génétique est loin d’être entièrement responsable de vos kilos en trop…Et vous pouvez activer votre métabolisme pour lui apprendre à brûler les graisses.

Cela n’est pas facile. Cela demande de la persévérance et de la patience…Mais c’est possible 😉

Au bout de ce chemin, une nouvelle vie, le plaisir de se sentir bien dans sa peau…de nouvelles rencontres….des projets…Pour déclencher ce changement, perdre du poids, sculpter votre silhouette, et adopter une bonne fois pour toute une alimentation saine, il vous suffit de cliquer ICI.

 

 

 

 

 

 

 

No Comments

Post a Comment

Share This